Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Un mot
Sam 12 Jan - 13:39 par Invité

» Sans papiers
Sam 12 Jan - 9:19 par Invité

» Je rêve d'un peu d'humanité
Ven 11 Jan - 13:02 par Ubuntu

» Les vaches à lait.
Sam 8 Déc - 14:24 par Invité

» Magicienne
Mar 20 Nov - 12:45 par Invité

» Un dernier café au Roméo bar
Lun 5 Nov - 18:12 par Invité

» INEXORABLEMENT
Lun 5 Nov - 16:53 par LINK

» Contradictions
Sam 22 Sep - 13:52 par Invité

» Elle te ressemble tellement..
Dim 16 Sep - 15:02 par Invité

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Reflexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Reflexion

Message  LAMART le Mar 21 Jan - 21:28

Les hommes doués d'une sensibilité excessive,
jouissent plus et souffrent plus que les natures
moyennes et modérées. 
J'ai participé à ces excès d'impressions,
dans la mesure de mon organisation.
Ceux qui sentent plus, expriment plus aussi.
Ils sont éloquents, ou poètes. 
Leurs organes paraissent faits d'une matière plus fragile
mais plus sonore que le reste de l'argile humaine.
Les coups que la douleur y frappe y résonnent
et propagent leurs vibrations dans l'âme des autres. 
La vie du vulgaire est un vague et sourd murmure du coeur.
La vie des hommes sensibles est un cri. 
La vie du poète est un chant !

A de Lamartine

LAMART
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum